Versione stampabile

Marie-Christine JULLION

Les langues, les cultures, et la traduction pour la médiation : perspectives d’enseignement et de recherche

3-4 décembre 2012
Università degli Studi di Milano

Organisé par : Marie-Christine Jullion.

Le colloque international « Les langues, les cultures, et la traduction pour la médiation : perspectives d’enseignement et de recherche », qui a eu lieu à l’Università degli Studi di Milano les 3 et 4 décembre 2012, a idéalement clôturé le cycle « Plurilinguisme et monde du travail » du Do.Ri.F. Université. Le colloque de Milan est, d’un côté, revenu sur les questions qui ont été au cœur de ce cycle itinérant, en consacrant notamment au sujet « Plurilinguisme et société » une table ronde conclusive à laquelle ont participé Enrica Galazzi, Marie-Christine Jullion, Danielle Londei, Maria Calvi et où la richesse, la diversité des contributions et le succès de ce projet qui a traversé toute l’Italie, ont été mis en évidence ; d’un autre côté, le colloque a ouvert un nouveau chantier de recherche consacré à la traduction, qui sera développé les deux prochaines années. En effet, Marie-Christine Jullion, en tant que responsable des groupes de recherche du Do.Ri.F, a envisagé de consacrer un nouveau cycle de colloques itinérants à la question de la traduction. Ainsi, après une journée d’études sur l’évaluation de la traduction ( Milan Statale 18 mai 2012), le colloque de décembre 2012 a inauguré le nouveau cycle, en explorant dans ses quatre sessions successives quelques problématiques cruciales liées à la traduction. Ces deux journées ont été aussi le dernier congrès du Département de « Langues et Cultures contemporaines » et en quelque sorte l’inauguration officielle du nouveau Département de « Sciences de la médiation linguistique et d’études interculturelles » dell’Università degli Studi de Milan.

La première session a été consacrée à la question de « Traduire les langues. Traduire les cultures » : les interventions de Samir Marzouki (Université Manouba, Tunis), James Archibald (McGill University, Montreal), Roberto Menin (Università di Bologna) et Lluís Payrató (Universitat de Barcelona) ont examiné les questions liées à l’usage des traductions dans l’enseignement, dans l’administration des villes, dans le théâtre et dans les différentes modalités communicatives. Une deuxième session a abordé les questions liées à « Médiation et traduction », dans les domaines médical, scientifique, littéraire et cinématographique. La troisième session a exploré la question de la « Langue, traduction et langages spécialisés » en élargissant la perspective aux études espagnoles, japonaises et russes. Enfin, la quatrième et dernière session a pris en compte les enjeux interculturels de la traduction, à partir des questions posées par les codes gestuels indiens, les relations entre la Chine et le monde occidental, les accords interuniversitaires et les consignes de civilisation dans les transports publics.

Deux conférences en séance plénière ont aussi entrecroisé les problématiques du plurilinguisme et de la traduction : celle de Geneviève Felten (Université Paris III), consacrée aux traductions des codes éthiques des sociétés françaises, et celle d’Afifa Marzouki (Université de Tunis), consacrée aux enjeux identitaires et sociaux du plurilinguisme en Tunisie.

Les actes du colloque seront réunis dans un volume qui devrait paraître en 2014 chez l’éditeur L’Harmattan.

Per citare questo articolo:

Marie-Christine JULLION, Les langues, les cultures, et la traduction pour la médiation : perspectives d’enseignement et de recherche, Repères DoRiF n.3 - Projets de recherche sur le multi/plurilinguisme et alentours... - septembre 2013, DoRiF Università, Roma septembre 2013, http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=124

Ritorna alla Barra di Navigazione