GROUPE DE RECHERCHE AD – Do.Ri.F. ANALYSE DU DISCOURS, ARGUMENTATION, RHETORIQUE

Coordination : Paola PAISSA
(Università di Torino – Dip. ESOMAS – Sezione Lingue Straniere).

Contact : paola.paissa@unito.it
Mise au point : mai 2022

  1. Généralités et objectifs du groupe de recherche AD-DORIF ;
  2. Coopérations internationales, activités réalisées et/ou en cours de réalisation ;
  3. Principaux intérêts, projets scientifiques et coopérations internationales des membres du groupe ;
  4. Quelques repères bibliographiques

1 – Généralités et objectifs du groupe AD – DORIF

L’analyse du discours issue de la tradition française (différente sous plusieurs aspects de la Critical Discours Analysis) est peu pratiquée en Italie. Les quelques recherches dans le domaine sont récentes et relèvent de chercheurs francisants et, plus rarement, d’italianistes.
Le groupe AD-DO.Ri.F souhaite donc constituer un point de repère scientifique, relevant le double pari qu’impose notre époque à la recherche scientifique : s’ouvrir à la coopération nationale/internationale et, en même temps, consolider et sauvegarder son propre positionnement autonome. Dans cette optique, le groupe entend fédérer des chercheur(e)s aux intérêts et aux provenances scientifiques différents et représenter un lieu d’échanges, de confrontation et de dialogue, considérant l’AD comme une « discipline-carrefour » (Maingueneau 2014) des sciences humaines et sociales.

Les objectifs spécifiques du groupe de recherche, cohérents avec les indications programmatiques de l’Association DO.Ri.F, peuvent se résumer selon les points suivants :

  • Analyser le discours suivant la perspective classique de l’ « école française de l’AD», c’est-à-dire en tant qu’angle de réfraction entre le dire et la situation communicative, sociale et historique qui encadre la parole (coordonnées énonciatives, mémoire interdiscursive, dialogisme, etc.).
  • Observer le discours dans la variété de ses réalisations empiriques : hétérogénéité des types, des genres et des domaines discursifs (contexte politique, médiatique, professionnel, littéraire, etc.).
  • Favoriser, dans les analyses et les études de cas, l’adoption d’une optique contrastive, concernant avant tout la relation France-Italie, mais s’ouvrant aussi à d’autres réalités internationales (cf. p. 4 du document « Objectifs DO.Ri.F en 14 points »).
  • Adopter l’attitude pluridisciplinaire propre à l’AD, privilégiant les échanges avec les disciplines dont l’objet d’étude est le discours et le texte (argumentation, rhétorique, pragmatique, linguistique textuelle, analyse conversationnelle, etc.), mais prenant en compte également les apports des autres sciences sociales (notamment les sciences de la communication, l’histoire, la sociologie, l’anthropologie : cf. p. 2 du document DO.Ri.F, cité ci-dessus).
  • Sur le versant applicatif, favoriser la confrontation avec d’autres branches des sciences du langage. En effet, le pouvoir heuristique de l’AD, de ses outils et de ses pratiques méthodologiques peut être efficacement réinvesti dans d’autres domaines, contribuant ainsi au travail d’analyse préliminaire de textes destinés aux traitements les plus divers (traductologie, socioterminologie, etc.)
  • Réfléchir aux retombées applicatives et didactiques de l’AD, dans la conviction que la prise de conscience des multiples valeurs culturelles, éthiques et idéologiques véhiculées par le discours et l’appropriation d’outils pour l’analyser sont susceptibles de renforcer le sentiment citoyen.

Adhèrent à ce groupe de recherche les chercheur(e)s suivant(e)s:

ALGERI VÉRONIC (Università Roma 3): veronic.algeri@uniroma3.it
AMADORI SARA (Università di Bergamo) : sara.amadori@unibg.it
ANQUETIL MATHILDE (Università di Macerata) : m.anquetil@gmail.com
ANTELMI DONELLA (Università IULM-Milano): donella.antelmi@iulm.it
ATTRUIA FRANCESCO (Università di Pisa): francesco.attruia@unipi.it
BATTEL BRIGITTE (Università di Chieti-Pescara): brigittebattel@gmail.com , brigittebattel@yahoo.fr  
CAGNINELLI CLAUDIA (Università di Modena e Reggio Emilia/CY Cergy Paris Université) claudia.cagninelli@unimore.it,  claudiacagninelli@live.com
CATTANI PAOLA (Università Roma TRE) paola.cattani@uniroma3.it
CENNAMO ILARIA (Università di Torino) ilaria.cennamo@unito.it
CHANDELIER Marie (Université de Montpellier) mariechandelier16@gmail.com
CONTI CAROLE (Università di Torino) carole.conti@unito.it , carole.conti@outlook.com
DRUETTA RUGGERO (Università di Torino) ruggero.druetta@unito.it
DUFIET JEAN-PAUL (Università di Trento) jeanpaul.dufiet@unitn.it
FAVART FRANÇOISE (Università di Trieste) ffavart@units.it
GIAUFRET ANNA (Università di Genova) anna.giaufret@unige.it
GURRIERI ANTONIO MARIA (Università di Enna-KORE) antoniomaria.gurrieri@gmail.com
HAMON YANNICK (Università di Venezia) yannick.hamon@unive.it
KOTTELAT PATRICIA (Università di Torino) patricia.kottelat@unito.it , patri_k@libero.it
MARTINELLI LORELLA (Università di Chieti-Pescara) lorella.martinelli@unich.it
MATTIODA MARITA (Università di Torino) marita.mattioda@unito.it
MODENA SILVIA (Università di Modena e Reggio Emilia) silvia.modena@unimore.it
MOLINARI CHIARA (Università Statale di Milano) chiara.molinari@unimi.it
NACCARATO ANNAFRANCESCA (Università della Calabria) annafrancesca.naccarato@unical.it
PREITE CHIARA (Università di Modena e Reggio Emilia) chiara.preite@unimore.it
RAUS RACHELE (Università di Bologna) rachele.raus@unibo.it
REGGIANI LICIA (Università di Bologna-Forlì) licia.reggiani@unibo.it
RIGAT FRANÇOISE (Università della Val d’Aosta) f.rigat@univda.it
SANTONE LAURA (Università Roma TRE) laura.santone@uniroma3.it
SILLETTI ALIDA MARIA (Università di Bari Aldo Moro) alida.silletti@uniba.it
SINI LORELLA (Università di Pisa) lorella.sini@unipi.it
TONTI MICHELA (Università di Bergamo) michela.tonti@unibg.it
TROVATO LOREDANA (Università di Trieste) ltrovato@units.it
VICARI STEFANO (Università di Genova) stefano.vicari@unige.it

2 – Coopérations internationales, activités réalisées et en cours de réalisation :

À l’initiative de ses différents membres (voir § 3 : description des axes de recherches et des coopérations en cours), le groupe est ouvert à toute activité de partenariat et de coopération internationale que ceux-ci peuvent engager, ainsi qu’à toute collaboration avec d’autres groupes de recherche du Do.Ri.F.

Un rapport de collaboration est notamment actif entre le groupe AD DORIF et les spécialistes et groupes de recherche indiqués ci-dessous:

RUTH AMOSSY (Université de Tel Aviv – Groupe ADARR)
ROSELYNE KOREN (Université Bar-Ilan) – Groupe ADARR)
DOMINIQUE MAINGUENEAU (Université Paris-Sorbonne)
PASCALE DELORMAS (Université Paris-Sorbonne)
ALICE KRIEG-PLANQUE (Université Paris Est-Créteil) ;
SOPHIE MOIRAND (CEDISCOR – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)
SANDRINE REBOUL-TOURE (CEDISCOR – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)
JOHANNES ANGERMULLER (School of Languages and Applied Linguistics, Open University – Milton Keynes, UK; Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales -EHESS, Paris) ; coordinateur du portail multilingue DiscourseNet, auquel notre groupe est inscrit : https://discourseanalysis.net/group/19
DOMINIQUE GARAND (UQAM – Université du Québec à Montréal) : Co-Directeur du CRILCQ (Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises) ; Membre de l’UNEQ (Union des écrivaines et écrivains québécois). Champs de spécialisation : rhétorique de l’argumentation, analyse du discours polémique, agonistique littéraire, rapports entre fiction narrative et historiographie, roman québécois et représentations de l’Ailleurs.

Principales initiatives du groupe AD :

  • Journée Internationale d’Etudes « Analyse du discours et argumentation. Approches méthodologiques et corpus en confrontation », Milan, 1-2 avril 2014 (Università Statale di Milano – Dip.di Scienze della Mediazione linguistica e di Studi interculturali).
  • Recueil d’études sur la notion de formule : AMOSSY R. – KRIEG-PLANQUE A. – PAISSA P. (éds), La formule en discours : perspectives argumentatives et culturelles: Repères Do.Ri.F, N°5, 2015, voir : : http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?dorif_ezine=59e7e5ddccdb267765034ef45964aa7a&art_id=177
  • Colloque L’exemple historique dans le discours, Université de Enna « Kore », 7-8 mai 2015. Un numéro comprenant une sélection d’articles sur ce sujet, sous la direction de PAOLA PAISSA ET LOREDANA TROVATO, est paru en 2016 dans la revue AAD – Argumentation & Analyse du discours, n. 16/2016 https://journals.openedition.org/aad/209
  • Colloque Ethos collectif et identités sociales dans le discours, Université de Tel-Aviv, 12-13 avril 2016 (Volume : AMOSSY R. – ORKIBI E. (éds), Ethos collectif et identités sociales, Paris, Classiques Garnier, 2021.
  • Colloque Identités collectives et débat public : construction(s) discursive(s), Turin, 9-10 mars 2017 (Volume : PAISSA P. – KOREN R. (éds), (2020), Du singulier au collectif : la construction discursive des identités collectives, Limoges, Lambert Lucas (Coll. Etudes linguistiques et textuelles – Université de Lorraine – CREM).
  • Recueil d’études, sous la direction de PAOLA PAISSA et de FRANÇOISE RIGAT : Formules et aphorisations dans le discours de presse au Brésil : http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?art_id=349
  • Recueil d’études, sous la direction de PAOLA PAISSA et RUGGERO DRUETTA (en collaboration avec le groupe de recherche Grammaire et Syntaxe) : Répétition en discours, Academia-L’Harmattan, 2019 https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=63158
  • Rachele Raus (2019), Partage des savoirs et influence culturelle : l’analyse du discours « à la française » hors de France, Gerflint (France), pp.7-10. https://gerflint.fr/essais/vol-6-partage-des-savoirs-et-influence-culturelle. Traduction en portugais brésilien: Partilha de saberes e influêcia cultural: A Anàlise do Discurso « À francesa » fora de França (tradução : Débora Massmann – Eni P. Orlandi), Capinas, Potes Editores, 2021. Une traduction en espagnol de cet ouvrage est également prévu.
  • Colloque International, Les discours de l’environnement: convergences et divergences, 20-21 mai 2021 (volume en cours de préparation : Yannick HAMON- Paola PAISSA (éds), Roma, Aracne).
  • Recueil d’études, sous la direction de C.GABORIAUX, R.RAUS, C.ROBERT, S. VICARI, Le multilinguisme dans les organisations internationales, Revue Mots-Les langages du politique, n° 128, 2022/1.
  • Journée d’études « Populisme » et discours populistes dans les médias : approches discursives, Università di Genova, 22 avril 2022.

Activités en cours:

Cycle de Colloques Itinérants : Le/Les discours de haine

  • Colloque International: I linguaggi della crisi tra virus e politica: forme del discorso e modelli di comunicazione, Università di Bari “Aldo Moro”, 1-2 dicembre 2022. (propositions avant le 30 juin 22).
  • Journée d’études, Les mèmes : approches sémiolinguistiques et discursives, Université de Pise, 28 octobre 2022 
  • Projet de TRADUCTION en italien d’ouvrages de l’AD française : collection « Traduco », TAB ed.(coordinatrice : RACHELE RAUS raus@unito.it)
    Lien : https://www.tabedizioni.it/shop/books/series/traduco-47?order=ordering+desc&section=collane
    Les membres sont invités à proposer des traductions et à contacter Rachele Raus.

 Volumes publiés :

  • (1/2021) VENIARD M., La nominazione degli eventi nella stampa, Introduzione e traduzione di Rachele Raus, Tab edizioni, collana “Traduco”, vol. I. (La nomination des événements dans la presse. Essai de sémantique discursive, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, coll. Annales littéraires de l’université de Franche-Comté, 2013).

Volumes en cours de préparation (pubblication imminente dans la collection « Traduco »):

  • (1/2022) CHARAUDEAU P., La manipulation de la vérité, Limoges, Lambert-Lucas, 2020 (trad. Alida Silletti) ;
  • (2/2022) PAVEAU M.A, Les prédiscours. Sens, mémoire, cognition, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2006 (trad. Silvia Modena, Stefano Vicari)
  • (1/2023) PAVEAU M.A – L. ROSIER, La langue française. Passion et polémiques, Paris, Vuibert, 2008 (trad. Licia Reggiani)
  • (2/2023) KRIEG-PLANQUE A., La notion de formule en analyse du discours. Besançon, PUFC, 2009 (trad. Patrizia Guasco)

 Volumes publiés ou en préparation pour d’autres éditeurs (hors collection)

  • AMOSSY R., Apologia della polemica, Introduzione e traduzione di Sara Amadori, Mimesis edizioni, 2018 (Apologie de la polémique, PUF, 2014).
  • MOIRAND S., I discorsi della stampa quotidiana, Introduzione e traduzione di Lorella Martinelli, Carocci, Roma, 2020 (Les discours de la presse quotidienne, Paris, PUF, 2000);
  • MAINGUENEAU D, Analyser les textes de communication, Paris, Colin, 2016 (trad. Marita Mattioda e Ilaria Cennamo, presso Aracne ed.).

3 – Principaux intérêts, projets scientifiques et coopérations internationales des membres du groupe :

ALGERI VÉRONIC (Università Roma Tre)
Analyse des productions discursives en littérature, en rapport à l’identité nationale et à la mémoire coloniale, aux idéologies linguistiques et au bilinguisme soustractif au prisme d’une approche méthodologique basée sur les notions de point de vue, de polyphonie et d’intertextualité. Présence du code oral dans l’écriture narrative : langue du peuple et parler des banlieues. 

AMADORI SARA (Università di Bergamo)
Analyse du discours littéraire et littérature numérique (livre enrichi/appli-livre) ; analyse du discours littéraire et traduction ; analyse du discours féministe, genre et traduction ; analyse du discours et de l’argumentation visuelle ; analyse du discours politique et du discours polémique.

ANQUETIL MATHILDE (Università di Macerata)
Analyse du discours politique, y compris dans une optique comparative italo-française. Analyse du discours et didactique du FLE en Italie ; Didactique des langues étrangères et enjeux socio-politiques ; Analyse du discours dans la formation des formateurs (TFA ; programme italien CLIL).

ANTELMI DONELLA (Università IULM – Milano) (S.S.D : 10/G1)
Analyse du discours politique, y compris italien ; analyse du discours sur corpus concernant le tourisme, notamment le tourisme méditerranéen ; discours de la presse et divulgation scientifique.

ATTRUIA FRANCESCO (Università di Pisa)
Analyse des discours institutionnels, formes et expression du silence dans le discours littéraire, analyse des discours numériques « natifs », notamment des technographismes (ex. mèmes) ainsi que des nouvelles pratiques technodiscursives des influenceurs dans le Web 2.0 (ex. unboxing, challenge…)

BATTEL BRIGITTE (Università di Chieti/Pescara)
Analyse du discours dans les domaines économique, touristique, littéraire. Analyse des discours de Jean-Jaurès.

CAGNINELLI CLAUDIA (Università di Modena e Reggio Emilia/ CY Cergy Paris Université) :
Analyse du discours politique (perspectives socio-discursive et argumentative) ; analyse du dialogisme ; analyse du discours numérique, notamment Twitter, dans une approche pragmatique-énonciative.

CATTANI PAOLA (Università Roma 3)
Analyse du discours et organisations internationales, analyse du discours du côté de l’histoire, histoire des concepts (notamment l’idée d’Europe).

CENNAMO ILARIA (Università di Torino)
Analyse du discours contrastive (français-italien) appliquée notamment aux discours institutionnels, traduction institutionnelle, didactique de la traduction français-italien, linguistique de corpus (lexicométrie et textométrie).

CHANDELIER MARIE (Université de Montpellier)
Analyse du discours. Représentation médiatique des questions environnementales. Stratégies argumentative et rhétorique dans le discours de presse.

CONTI CAROLE (Università di Torino)
Analyse du discours politique, notamment des discours de l’extrême droite, dans une perspective comparative italo-française. Analyse du discours anti-immigrés.

DRUETTA RUGGERO (Università di Torino)
Analyse multimodale du discours politique oral dans les médias: aspects prosodiques, mimogestuels, rhétoriques et argumentatifs. Rapport entre figuralité et onomastique commerciale. Figuralité, polyphonie, point de vue et postures énonciatives. Membre du groupe de recherche sur les euphémismes (Université de Santiago de Compostela et Université de Lorraine).

DUFIET JEAN-PAUL (Università di Trento)
Analyse du discours dans les textes de théâtre. Etude de l’argumentation dans les dialogues dramatiques. Le discours théâtral et les formes brèves.

FAVART FRANÇOISE (Università di Trento)
Analyse du discours politique, avec une attention particulière à la construction de l’ethos, au discours populiste dans les énonciations politiques, ainsi qu’à la présence de l’autre dans le discours. Analyse de textes culturels.

GIAUFRET ANNA (Università di Genova)
Analyse du discours, notamment de corpus concernant l’agriculture urbaine (“guerilla gardening”) et les guides touristiques (tourisme de mémoire).

GURRIERI ANTONIO MARIA (Università di Enna « KORE »)
Analyse du discours dans les domaines littéraire, touristique et médiatique”.

HAMON YANNICK (Università di Venezia)
Analyse du discours politique, en particulier des discours politiques numériques. Intérêt pour les discours écologistes. Co-organisateur du colloque « Discours environnementaux : convergences et divergences » (Venise, 20-21/05/2021).

KOTTELAT PATRICIA (Università di Torino)
Analyse du discours, notamment des discours historiographiques et mémoriels liés à la Grande Guerre (discours de commémoration, tourisme de mémoire). Ethos des anciens combattants, y compris de l’Algérie (FNACA). Analyse du discours dans la formation de formateurs (programme italien CLIL). 

MARTINELLI LORELLA (Università di Chieti-Pescara)
Analyse du discours médiatique et littéraire; traduction d’ouvrages de l’AD française (adhésion projet coordonné par Rachele Raus)

MATTIODA MARITA (Università di Torino)
Analyse du discours, notamment du discours des entreprises: construction de l’ethos de l’entreprise, étude de l’«éco-discours», discours socio-environnemental.

MODENA SILVIA (Università di Modena-Reggio Emilia)
Analyse du discours, notamment des discours de l’extrême droite. Analyse du débat public concernant l’adoption de l’euro et la politique monétaire de l’UE.

MOLINARI CHIARA (Università Statale di Milano)
Analyse du discours, notamment construction de l’ethos collectif et des représentations des identités sociales explorées dans des corpus de presse et dans les réseaux sociaux”

NACCARATO ANNAFRANCESCA (Università della Calabria)
Analyse rhétorique du discours littéraire, analyse rhétorique du discours philosophique. Analyse rhétorique du discours et traduction.

PREITE CHIARA (Università di Modena)
Analyse du discours, de l’argumentation et de la vulgarisation/transmission des connaissances spécialisées, notamment dans les domaines institutionnel, économique et juridique, y compris dans une optique contrastive et plurilingue. Cf. groupe de recherche DORIF : « Socioterminologie et textualité », coordonné par Chiara Preite.

RAUS RACHELE (Università di Bologna – sede Forlì)
Projet en cours : “Analyse des discours et contre-discours sur l’Europe” (Observatoire de Besançon ; cf. https://disceurope.hypotheses.org). Directrice ouvrage collectif : Partage des savoirs et influence culturelle : l’analyse du discours « à la française » hors de France, GERFLINT (2019) ; Responsable du projet sur la traduction en italien des analystes français du discours (voir ci-dessus).

REGGIANI LICIA (Università di Bologna)
Analyse du discours institutionnel et littéraire; Analyse du discours et traduction ; analyse du/des discours sur la pauvreté. Membre du comité scientifique du Cycle des colloques « Médias, représentations et discours », (coopération internationale : Université de Roma 3 ; Université de Bologne, ; Université Paris 3 : S. Moirand, S. Reboul-Touré ; Université Bordeaux-Montaigne : P.Vergely ; Médias et bien-être (Forlì, 2014); Médias et biodiversité (Paris 3, Sorbonne Nouvelle, 2017) ; Médias et émotions, Bordeaux, 2019 ; Médias et viralité, Roma 3, 2022. Participation au groupe de recherche AD culture, fondé par G. Tréguer-Felten, aujourd’hui coordonné par Sylvie Chraïbi.

RIGAT FRANCOISE (Università della Valle d’Aosta)
Analyse du discours, analyse argumentative et rhétorique des récits et textes de montagne (livres d’or, récits d’ascension, guides). Analyse du discours institutionnel (textes des organisations internationales, ONU, UNESCO) et de médiation (textes expographiques).

SANTONE LAURA (Università di Roma 3)
Analyse du discours et argumentation ; Analyse du discours et sciences de la culture (Cf. groupe de recherche DORIF « Langues et sciences de la culture », coordonné par Laura Santone). Participation aux comités scientifiques et aux comités d’organisation des cycles de colloques « Médias, représentations et discours », organisés dans le cadre de la coopération internationale entre l’Université de Roma 3, l’Université de Bologne, l’Université Paris 3 (S. Moirand, S. Reboul-Touré) et l’Université Bordeaux-Montaigne (P.Vergely): « Médias et bien-être » (Forlì, 2014); « Médias et biodiversité » (Paris 3, Sorbonne Nouvelle, 2017), « Médias et émotion »- Université de Bordeaux ; Médias et viralité, Roma 3, 2022.

SILLETTI ALIDA MARIA (Università di Bari Aldo Moro)
Analyse multimodale du discours politique et institutionnel français (extrême droite), du discours de vulgarisation des connaissances spécialisées et du discours de commémoration dans les médias ; adhésion au projet de traduction en italien d’ouvrages de l’AD française coordonné par R. Raus ; co-directrice (avec F. Favart) du numéro 24 (2021) de Repères DoRiF consacré à « Constellations discursives en temps de pandémie » ; membre du projet « DIREPA-DICOME (Discours de représentation et de commémoration du passé de l’Europe dans les médias) », coordonné par les universités de Flensburg et de Cergy-Paris.

SINI LORELLA (Università di Pisa)
Analyse du discours, notamment corpus de discours de l’extrême droite.
Organisation Colloque International : “Nuove destre e populismi: quali discorsi politici in Europa?” (Université de Pise, Dip. Scienze Politiche, 10-11 juin 2016, volume : PUP, 2018 ; Comité scientifique du Colloque “Fake news, rumeurs, intox… Stratégies et visées discursives de la désinformation” (4 et 5 octobre 2018) (actes en cours de publication).Participation au groupe de recherche du Laboratoire LIDILEM- Grenobles-Alpes (diretto da Claudine Moise): “Les discours de haine” (v. ci-dessus).

TONTI MICHELA (Università di Bergamo)
Analyse des discours et de l’argumentation, notamment des discours au quotidien médiés par ordinateur (blogs personnels et réseaux sociaux) ; discours numériques autour des noms de marque et sur des noms de marque du panorama français et international. Prosodie sémantique, analyse rhétorique et valeur axiologique de l’onomastique commerciale ; évolution des discours lexicographiques et métalexicographiques ; linguistique de corpus (lexicométrie).

TROVATO LOREDANA (Università di Trieste)
Analyse du discours politique et médiatique. Co-éditeur du numéro AAD 16 L’exemple historique dans le discours. Etude des stratégies d’argumentation rhétorique dans les Journaux de tranchées de la Première Guerre mondiale.

VICARI STEFANO (Università di Genova)
Analyse du discours, notamment épistolaires et témoignages de la Grande Guerre. Analyse des représentations métalinguistiques et métalexicographiques des discours profanes (presse écrite, blogs, etc.). Analyse du discours, autorité et web 2.0.

4 – Repères bibliographiques

Étant donné l’ampleur de la bibliographie concernant l’AD et la multiplicité des approches qui s’en réclament, nous nous limitons à renvoyer ici à la riche bibliographie dont rendent compte les dictionnaires consacrés à l’AD, ainsi qu’à certains ouvrages collectifs et numéros spéciaux de revues qui ont procédé à une mise à point de la discipline.
Pour ce qui est de la rhétorique, de l’argumentation, de l’approche pragma-énonciative des discours et des figures, nous indiquons un petit nombre de références qui nous semblent incontournables pour avoir accès aux études les plus récentes dans le domaine.

AMOSSY R., L’argumentation dans le discours, Paris, Nathan, 2010 [2000].
ANGERMULLER J., MAINGUENEAU D., WODAK R. (éds), 2014, The Discourse Studies Reader. Main Currents in Theory and Analysis. Amsterdam, Philadelphia, John Benjamins.
ANGERMULLER J. – G.PHILIPPE (éds), Analyse du discours et dispositifs d’énonciation – Autour des travaux de Dominique Maingueneau, 2015.
BACOT P., COULOMB-GULLY M., HONORÉ J.-P., LE BART C., OGER C., PLANTIN C. (éds), Trente ans d’étude des langages du politique (1980-2010), Mots – Les Langages du politique, 94, 2010.
BONHOMME M., Pragmatique des figures de discours, Paris, Champion, 2005.
SCHEPENS P. (éd), Catégories pour l’analyse du discours politique, Semen, 21, 2006.
MAINGUENEAU D., Les termes-clé de l’analyse du discours, Paris, Seuil, 2009.
BOUTET J., D. DEMAZIÈRE (éd), Méthodes d’analyse des discours, Langages et société, 135, 2011.
KRIEG-PLANQUE A., Analyser les discours institutionnels, Paris, Colin, 2012.
DÉTRIE C., P. SIBLOT, B. VÉRINE (éds), Termes et concepts pour l’analyse du discours. Une approche praxématique, Paris, Champion, 2001.
CHARAUDEAU P.et D. MAINGUENEAU (éds), Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, Seuil, 2002.
CHARAUDEAU P., Le discours politique : les masques du pouvoir, (rééd.), Lambert Lucas, 2014.
CHARAUDEAU P., La manipulation de la vérité, Limoges, Lambert-Lucas, 2020.
KOREN R., Rhétorique et Ethique. Du jugement de valeur, Paris, Classiques Garnier, 2019.
MAINGUENEAU D.(éd), « Analyse de discours : Etat de l’art et perspectives », Marges linguistiques, N° 9, mai 2005.
MAZIÈRE F., L’analyse du discours, Paris, PUF, Que sais-je, 2005.
RABATEL A., Pour une lecture linguistique et critique des médias. Empathie, éthique, point(s) de vue, Limoges, Lambert Lucas, 2017.
RABATEL A., La confrontation des points de vue dans la dynamique figurale des discours. Énonciation et représentation, Limoges, Lambert Lucas 2021.

En outre, nous ne pouvons que recommander vivement la lecture de la revue ADARR : http://humanities.tau.ac.il/adarr/fr/2013-01-31-10-44-39/revue, la sélection d’articles de Dominique Maingueneau, disponibles dans son site personnel http://dominique.maingueneau.pagesperso-orange.fr, ainsi que la lecture de sites qui informent sur les débats actuels en AD : https://penseedudiscours.hypotheses.orghttp://www.discourseanalysis.net/DN