Coordinatrice : Concetta Cavallini
co****************@un***.it

Le groupe Le Français en diachronie: histoire, outils, traduction entend focaliser ses recherches et ses activités sur la langue française examinée dans sa dimension diachronique, afin de détecter les enjeux et les projections de cette histoire dans les dynamiques linguistiques actuelles, élargissant son attention aux dynamiques culturelles. La création de la Cité internationale de la Langue française à Villers-Cottêrets en novembre 2023 et l’installation, dans le château, d’une exposition permanente qui part de l’histoire du français en France et dans le monde, est le signe d’une vision de politique linguistique qui fait de l’histoire du français un moment fondateur pour la connaissance de la langue, perspective que le groupe vise à adopter.

Les axes qui sont prioritairement identifiés pour les activités sont les suivants:

  • La langue française, son histoire et ses mécanismes

    Cet axe entend proposer des approfondissements sur la langue française dans sa dimension orthographique, syntaxique, morphologique, lexicale, terminologique, etc. pour placer ces mécanismes dans une évolution et en détecter les lignes de développement, à travers des événements, des oeuvres, des écrivains, des théoriciens qui en ont influencé le parcours.

 

  • La langue française, son histoire et ses outils

    Cet axe vise à approfondir tous les outils (manuels, dictionnaires, traités, corpus terminologiques, encyclopédies, outils concernant le français général ou les langues de spécialité, etc.) qui ont représenté des tournants pour la diffusion du français, voire pour les modifications linguistiques. L’intérêt porte aussi sur la comprehension des politiques linguistiques, des visions de la langue, des ensemble théoriques que ces outils évoquent ou desquels ils sont l’expression. Ces outils pourront aussi être envisagés, diachroniquement, à partir de leur présence dans le monde francophone, dans une optique comparative et/ou contrastive.

 

  • La langue française et son histoire en traduction

    Le troisième axe suivra la diachronie du français à travers les traductions vers et du français. La langue prioritairement concernée pour cet axe est la langue italienne, pour des raisons historiques de connexions et de parrainage entre les deux pays. Mais à la lumière de la complexité du monde francophone, des incursions dans d’autres langues seront aussi possibles, tourjours dans une perspective diachronique et avec une attention envers le texte et ses typologies, les styles traductifs, les modes et les modèles de traduction, les traducteurs.